Les bienfaits du miel
Le miel comme les autres produits de la ruche est connu pour son goût, son pouvoir sucrant et aussi pour ses bienfaits pour la santé. Les miels les plus connus : acacia, chataignier, thym, tilleul , sapin , lavande ont tous leurs vertus qu'il convient d'apprécier. miel.bienfaits.fr est le site de tous les miels et de leurs bienfaits. le miel est un des produits de la ruche, on trouve aussi dans la ruche du pollen, de la gelée royale, de la propolis, du venin d'abeille.

Les bienfaits du miel

Les bienfaits du miel sont nombreux - devenez fan du miel !

Vous aimez le miel, devenez fan de la communauté du miel sur Facebook.

C’est l’occasion de découvrir de nouveaux miels proches de chez vous, des apiculteurs et tous les petits secrets autour du miel et des abeilles.

Rejoignez la communauté des amateurs de miel en vous rendant sur cette page :  Le miel

miel citron

Miel citron

Parmi les mélanges les plus connus pour leur bienfaits, le miel et le citron sont des stars.

Le citron est un des fruits les plus reconnus pour ses nombreux bienfaits.

Le miel lui est aussi un produit exceptionnel par ses vertus.

les deux mélangés en font un médicament naturel.

le miel et le citron se mélangent dans un grog, ou peuvent être simplement mélangés tous les deux pour bénéficier de ses effets purs.

bienfaits de la gelée royale

les bienfaits de la gelée royale

Parmi les produits de la ruche les plus prisés et les plus bénéfiques, la gelée royale tient une place à part. La gelée royale est l’aliment principal de la reine des abeilles, celle qui vit le plus longtemps dans la ruche. La reine tiendrait sa longévité de son alimentation exceptionnelle fournie par les ouvrières. Les ouvrières sécrètent de la gelée de leur glandes hypopharyngiennes dans leurs premiers jours.

La gelée royale est un aliment exceptionnel.

Bienfaits de la gelée royale

Bienfaits de la gelée royale

Composition de la gelée royale

La gelée royale est constituée essentiellement d’eau 2/3 environ. On retrouve également 13% de substances protéiques, dont des acides aminés. Elle contient 14,5% de glucides, dont majoritairement du fructose et du glucose. La gelée royale est aussi composée d’éléments comme les lipides, à 4,5%. La gelée royale contient de nombreuses vitaments :B5 , B3, B6, PP. Enfin, les oligo-éléments et l’acétylcholine sont des principes actifs également présents.

La cure de gelée royale eput se faire n’importe quand mais elle est prisée à l’automne en début d’hiver.

La gelée royale se consomme fraiche en gelée, conservée au frais, ou déshydratée en gélules.

Gelée royale fraîche

Il est préférable pour profiter des bienfaits de la gelée royale de la consommer fraîche et si possible conservée en froid positif. Certains producteurs de gelée royale regroupés dans le groupement des producteurs de gelée royale française (GPGR) proposent une charte de qualité stricte garantissant une qualité importante du produit. La conservation de la gelée royale est vitale pour bénéficier de ses bienfaits. A conserver au frais absolument.

Effets de la gelée royale :

La gelée royale stimule le système immunitaire. Elle permet de lutter contre la fatigue, l’épuisement et parfois contre l’état dépressif. Autrement, elle s’avère être aussi très efficace contre l’impuissance, la frigidité ou encore la perte de mémoire par exemple. C’est un véritable fortifiant et stimulant. Bien sur la gelée royale est un fortifiant global qui joue sur de nombreux tableaux, psychologiques notamment.

Si les bienfaits et vertus de ce produit sont nombreux, il est néanmoins complexe de trouver de la gelée royale fraîche de qualité dans le commerce. S’approvisionner auprès d’un producteur peut être une solution pour trouver le produit.

prix gelée royale

La gelée royale fraîche est un aliment rare et de grande qualité, son prix est donc propre à ces deux caractéristiques : élevé !

Les bienfaits du miel de thym

Les bienfaits du miel de thym

Le thym est une plante aromatique et médicinale reconnue pour ses nombreux bienfaits depuis fort longtemps. Le thym est utilisé contre la toux, contre la plaque dentaire, en tisane contre l’anxiété le stress. Le thym a de multiples vertus.

Le miel de thym lui aussi est doté de vertus remarquables.

Miel de thym

Miel de thym

Le miel de thym bio a été utilisé à l’hôpital avec succès pour de la cicatrisation. Il s’agit d’une application pratique de l’apithérapie, reconnue aujourd’hui : la cicatrisation. Le thym possède des propriétés antiseptiques et antivirales supérieures aux autres miel, il est donc utilisé sur les plaies avec des compresses. L’humidité du miel et son caractère hygroscopique sont positifs pour la plaie.

Il s’agit aussi d’un antiseptique remarquable. Le miel de thym est utilisé comme le thym pour les affections respiratoires.

le miel de thym est essentiellement produit en Grèce et en Espagne et à petite échelle dans le sud de la France.

Le miel de thym est orange, brun et légèrement granuleux. Il est produit au printemps.

A voir aussi : quels sont les bienfaits du thym ?

Grog au miel

Bienfaits Grog au miel

Le grog au miel est une boisson très prisée en hiver pour lutter contre les maux de la saison : mal de gorge, coups de froids,…

Il existe plusieurs types de grog au miel :

  • Grog miel citron
  • Grog miel citron gingembre
  • Grog miel lait rhum

Les recettes sont assez simples à réaliser.

Pour le grog miel lait rhum :

faire chauffer le lait sans le faire bouillir et faire fondre 3 cuillers de miel de lavande ou acacia, et verser le lait dans le rhum chaud. (250 ml de lait, 3 cuillers de miel, 2 cuillers à soupe de rhum par exemple).

Le grog est utilisé pour adoucir la gorge. Notez que le rhum et l’alcool ne sont pas forcément utiles.

Le miel est adoucissant et permet d’adoucir et de désinfecter la gorge. En cas de mal de gorge une cuiller de miel seule peut suffire pour adoucir une gorge irritée et infectée.

Miel mal de gorge - grog miel mal de gorge - bienfaits grog au miel

les bienfaits du miel de manuka

les bienfaits du miel de manuka

Le Manuka (Leptospermum scoparium) est un arbrisseau qui pousse en Australie, en Nouvelle Zélande et en Tasmanie. On l’appelle également le Tea-tree.

Le miel de Manuka est connu pour ses bienfaits, et les apiculteurs de ces régions en tirent un grand profit.
Le miel est utilisé en apithérapie pour ses vertus cicatrisantes, antibactériennes… le miel de Manuka serait doté de ces vertus dans des proportions importantes.

Les bienfaits du miel de Manuka

Les bienfaits du miel de Manuka

L’UMF (Unique Manuka Factor), est le terme désignant l’« action spécifique du miel de Manuka ». L’Active Manuka Honey Association (AMHA) de Nouvelle-Zélande en a fait une marque commerciale, il permet d’indexer la teneur en UMF des miels, et de garantir son authenticité.
Différentes études ont montré que le miel de manuka a une action forte sur les plaies, les cicatrices, les brûlures, les mycoses, les ulcères d’estomac, les aphtes, la sinusite, les maux de gorge… Le miel de Manuka est devenu un produit particulier reconnu pour de nombreuses vertus et bienfaits, peut-être encore inconnues pour certaines.

Vertus du miel de Manuka - bienfaits miel de Manuka

le miel de Manuka est utilisé surtout en application externe sur la peau pour ses différentes actions antibactériennes et cicatrisantes.

Apitherapie

Apitherapie

L’apithérapie utilise les bienfaits et propriétés des produits de la ruche et de l’abeille : miel, propolis, gelée royale, venin d’abeilles, cire , pollen.

Tous les produits de la ruche qu’ils soient récoltés par l’abeille ( propolis , miel, pollen) ou produits par l’abeille (gelée royale , venin, cire)… sont utilisés dans l’alimentation humaine et dans la médecine populaire ou conventionnelle.

La propolis est un antibiotique naturel.

le miel est connu pour ses vertus antibactériennes et cicatrisantes.

La gelée royale est un super aliment utilisé pour ses vertus stimulantes.

Le venin d’abeille est utilisé pour lutter contre certaines scléroses en plaque ou contre les rhumatismes.

Miel.bienfaits.fr présente les bienfaits du miel et des produits de la ruche.

miel mal de gorge

miel mal de gorge - remède naturel mal de gorge : le miel

Si le miel est connu pour de nombreux bienfaits, il est très populaire en hiver pour soigner ou adoucir la gorge, la bouche,… Le miel

La propolis est utilisée aussi pour ses bienfaits dans certaines infections de la bouche.

En cas de mal de gorge, le miel peut être utilisé avec du lait chaud.

Faire chauffer le miel (un verre) et ajouter une grosse cuillere de miel d’acacia par exemple . Le miel d’acacia va se dissoudre dans le lait chaud.

Mal de gorge : utilisez le miel pur

Ce lait-miel va soulager le mal de gorge engendré par la toux. Le miel va désinfecter la gorge grâce à ses qualité antibactériennes.

Le miel peut être utilisé contre le mal de gorge associé à du jus de citron pur. Presser un gros citron et ajoutez deux ou trois cuillères de miel d’acacia, faire fondre le miel dans le citron sans chauffer la boisson et boire pour calmer la toux et le mal de gorge.

Chacun peut adapter la recette à ses goûts et ses idées. Le miel peut bien sûr être consommé pur au pot… le laisser fondre dans la bouche pour qu’il puisse couler doucement sur la gorge irritée.

Pensez bien à vous laver les dents si vous consommez ces remèdes naturels le soir notamment, il s’agit de sucre quasi pur !

propriétés du miel

Propriétés du miel

les bienfaits du miels sont nombreux, voici trois propriétés majeures du miel

Les propriétés du miel - antimicrobiennes, antioxydantes et hygroscopiques, font de lui un aliment populaire et un alicament naturel

1. Le miel est hygroscopique

Le miel a une nature hygroscopique, ce qui signifie que lorsqu’il est exposé à l’air, il absorbe naturellement l’humidité dans l’air. Dans le traitement des plaies ouvertes, le miel est utile car elle pourrait aider à prévenir les cicatrices en gardant la peau humide, il encourage la croissance de nouveaux tissus. L’hygroscopie en fait  également une ingrédient idéal dans un lot de produits cosmétiques car elle aide à garder la peau douce et hydratée et prévient le dessèchement. Ainsi, certaines personnes appellent le miel naturel “humectant” comme il attire et retient l’humidité.

2. Le miel est antibactérien

Les chercheurs ont commencé à documenter les propriétés curatives du miel dans la première partie du 20ème siècle. Cela a cessé avec l’avènement des antibiotiques, mais récemment, le développement de la résistance aux antibiotiques a conduit à un regain d’intérêt dans les propriétés curatives du miel. L’efficacité comme agent antimicrobien du miel interdit la croissance de certaines bactéries. Il contient un enzyme qui produit du peroxyde d’hydrogène qui est considéré comme la principale raison de l’activité antimicrobienne du miel. En tant que tel, le miel est un traitement utile pour les plaies et les brûlures. Coupures, écorchures et brûlures peuvent être couverts dans le miel pour empêcher les bactéries de pénétrer dans la plaie et favoriser la guérison.

Le miel peut aider à traiter les adolescents de l’acné en attaquant les bactéries qui causent les foyers tout en hydratant la peau à l’aide de rajeunissement. Le miel provenant de Manuka en Nouvelle Zélande contient la plus haute puissance de telles propriétés antimicrobiennes.

3. Le miel est une source d’antioxydants

Le miel contient des antioxydants naturels qui peuvent détruire les agents chimiques destructrices qui ont été associés à de nombreuses maladies comme le cancer. Les études ont également constaté que le miel de couleur sombre comme la Sarrasin semblent posséder plus d’antioxydants que les autres miels clairs. Non seulement le miel pourrait antioxydants aident à éliminer les radicaux libres dans l’organisme, elles font aussi partie de l’apport de nutriments pour la croissance de nouveaux tissus. Le miel progérerait du soleil. En tant que tel, il y a eu un nombre croissant de fabricants de miel, produits soin de la peau comme les écrans solaires et les produits de nettoyage du visage pour traiter les peaux endommagées ou sec.

Le miel est connus pour ses nombreux bienfaits liés à ses caratéristiques. Tous les miels n’ont pas la même vertu. Le miel de Manuka par exemple est connu pour ses nombreuses vertus.

Le miel dans la bible

Le miel dans la bible

« Je vous ferai monter vers une terre qui ruisselle de lait et de miel. »

Nous allons explorer la Bible et ses citations qui citent le miel et les abeilles.

Le miel et les abeilles sont fréquemment mentionnés dans la Bible. Il a été désigné comme un aliment sain, une sorte de médicament utile dans le traitement des malades, un ingrédient de boisson délicieuse, un cadeau approprié, ainsi que d’un bien précieux pour l’humanité. Il y a peu de preuves que les Hébreux abeilles effectivement cultivées, cependant, ils étaient connus de miel sauvage utilisé à profusion. Miel “sauvage” est souvent évoqué, si cela a été conçu comme un contraste de miel domestiqué, il est difficile de savoir. La Bible hébraïque donne l’indication que «les juifs» étaient soucieux de leur approvisionnement en miel, comme indiqué dans le Talmud (Bible hébraïque) (B. Batra 18, A) où un avertissement est donné de ne jamais laisser plants de moutarde poussent près nids d’abeilles, car les abeilles sont friands de ces fleurs qui, cependant, brûlent la gorge, et ils consomment alors une plus grande quantité de miel. Les Juifs ont été autorisés, conformément à leurs lois religieuses, à fournir de l’eau sur les samedis et jours fériés à leurs animaux domestiques, mais cette dérogation ne s’applique pas pour les abeilles, car ils pourraient eux-mêmes fixer (Sabath 24: 3). D’autre part, en cas de pluie, ou pour protéger les abeilles contre le soleil brûlant, les Juifs étaient autorisés à couvrir les nids avec des draps même les jours fériés (Sabath 436) Philo, l’historien (à l’époque du Christ), dans son travail, De Vita Contemplativa, se réfère à une caste chez les Hébreux ont appelé esséniens, qui vivaient dans la région de la mer Morte, et dont l’occupation était censé être la culture des abeilles et la production de miel. Josèphe, dans les Antiquités des Juifs, mentionne également les Esséniens de Judée. (Il est à noter que les Essenos terme grec (King Bee) était le surnom de Zeus. Les prêtresses d’Artemis ont été appelés Melissai (abeilles) et leurs grands prêtres, les Esséniens.)

Lorsque les Hébreux appelé Palestine, ils ont utilisé la métaphore proverbiale, expressive de l’abondance », un pays où coulent le lait et le miel.” Cette référence est répété vingt et une fois dans la Bible. (Exode 3: 8; 3: 17; 13: 5; 33: 3; Lev 30: 35; Num 13: 28.; 14:. 8; 16: 14; Deutéronome 6: 3.; II: 9, 26 : 15, 27: 3, 31: 20; Jos 5: 6; Tob 30: 17.; Jer II:. 5, 32: 22; Ez 20: 6, 30: 15.; Siracide 46, I0; Baruch I , 20.) Le jour où le Christ est ressuscité d’entre les morts et a comparu devant ses disciples, il a demandé de la nourriture. Ils lui ont donné du poisson grillé et un nid d’abeilles (Luc 24: 42). Christ a mangé la nourriture de prouver aux Apôtres qu’il était vraiment ressuscité et pas simplement un esprit ou une pensée. Jean-Baptiste, dans le vêtement de poils de chameau, son, se nourrissait de sauterelles et de miel séchés dans le désert (Marc 1: 6, Matth 3:. 4). Dans la langue hébraïque debash signifie miel et Deborah, l’abeille.

Il y avait abondance de miel en Palestine. Samuel décrit bois où le miel était si abondante que les peignes étaient jonchés sur le sol. “Et quand le peuple entra dans la forêt, il vit du miel a chuté.” (Samuel 14: 26.) Non seulement les arbres, mais aussi les rochers répandu miel. “Il les nourrir. . . . avec le miel du rocher “Dans les chansons de Moïse, il est une allusion”, il ne verra pas les rivières, les ruisseaux de miel et de beurre »(Job 20: 17.). prophète Isaïe (VIIIe siècle avant J.-C.) mentionne le miel et le beurre: “… pour le beurre et le miel sont chacun mange ce qui reste dans le milieu de la terre.” (Esaïe 7: 21.)

Le ciel de naissance manne, sur lequel les Israélites subsistait dans le désert pendant quarante ans, contenait du miel, c’était probablement miellée. “Et la maison d’Israël donna le nom de manne, et il ressemblait à la graine de coriandre, blanche, et avait le goût d’un gâteau au miel.» (Exode 16: 31.) Cette manne ne contenait qu’une petite quantité de miel est mentionné dans le chapitre des «Fives» dans le Talmud:

«Le feu est un soixantième de l’enfer,
Le miel est un soixantième de la manne,
Sabbat un soixantième reste du monde à venir,
Dormir un soixantième de la mort,
Rêves d’un soixantième de la prophétie “.

Le miel doit avoir été un article important de commerce parmi les Juifs. Ezekiel mentions (27: 17) que les Israélites, en plus de vin, d’huile et de baumes, a également réalisé le miel dans une ville marchande phénicienne, connu comme Tyr, et il est possible qu’ils fournis d’autres marchés avec du miel. Que les Juifs mis de côté pour une utilisation future miel est prouvé par l’appel des hommes à Ismaël: “Tuez-nous pas, car nous avons des provisions cachées dans les champs, de blé et de l’orge et de l’huile et du miel.” (Jér. 41: 8).

Il ya beaucoup de références dans la Bible pour le miel comme un cadeau attrayant. Jacob, le patriarche, quand il a envoyé son fils à l’Egypte, lui a donné du miel, des épices, de myrrhe et d’amandes pour offrir en cadeau au gouverneur. Quand la reine de Jéroboam visité le prophète aveugle Akhija à Silo (Rois 14: 3), elle a apporté avec elle un vase de miel afin d’obtenir un rapport favorable de son fils mourant. Peut-être le miel était également destiné à guérir la cécité du Prophète. L’armée du roi David, il ya 3000 ans, a été fourni avec le miel. . . “Ils ont apporté des lits et des bassins et des vases de terre et le blé et l’orge. . . les haricots et les lentilles. . . et le miel et le beurre pour David et pour le peuple avec lui, à manger, car ils disaient, les gens sont affamés et fatigués et assoiffés dans le désert »(2 Samuel 17: 28, 29.). que les Hébreux très apprécié miel. comme une substance alimentaire est formellement prouvé par les paroles du fils de Sirach, qui a reconnu le miel comme “l’une des principales choses à utiliser dans la vie de l’homme.” (Ecclésiaste 39: 26.) La valeur médicinale de miel est souvent soulignée dans le Talmud. Il a été utilisé pour diverses maladies, en particulier pour les troubles cardiaques, la goutte et comme une application externe pour les plaies de l’homme et la bête. Mélange de miel, le vin est mentionné à plusieurs reprises. Assyrie a été appelée la terre de miel et d’oliviers.

Le miel a été fréquemment employé dans la Bible dans un sens symbolique, à savoir établir une comparaison entre un acte ou une conception et la douceur du miel. David, qui avait été un jeune berger, souvent utilisé métaphoriquement la douceur du miel: «Le jugement du Seigneur est doux que le miel et les fientes du nid d’abeilles.” (Ps. 19:. I0) “sont douces ton mots à mon goût, oui, plus que le miel à ma bouche »(Ps 119: 102.) dans les Proverbes de Salomon (16: 24):«. paroles agréables sont un rayon de miel, Douces pour l’âme et salutaires pour le corps. “” Les lèvres de la mariée sont doux comme du miel. Les lèvres de la concubine sont comme du miel, mais plus tard amère comme vermuth “(Prov. 05:03). Il ya deux comptes dans la Bible que les hommes soient ordonnés de manger un livre et dans chaque cas, «le livre goûté doux comme du miel.” (Ezéchiel 3: 3 et Revel I0:.. 9, I0) Dans l’Apocalypse: ” Et je pris le petit livre de la main de l’ange, et le dévorai, et il fut dans ma bouche doux comme du miel “.

Le conte mythique de Samson (Juges 14:5-18) est bien connue. Samson appelait sur son amour Philistin quand il a été attaqué par un jeune lion. Samson n’avait pas d’arme, seul l’Esprit de l’Éternel saisit Samson et «il déchira le lion comme il aurait déchire un chevreau.” Quand il est revenu “après un certain temps», il traverse le site et a constaté que les abeilles avaient pris possession de l’ la carcasse de lion et avait construit peignes en elle, où ils stockés leur miel. Samson enlevé un peu de miel, pris à la maison, a donné une partie à son père et à sa mère et mangé certains de lui-même.

Lors de sa fête de mariage Samson a mis une énigme pour les jeunes hommes des Philistins: “Out of the mange est sorti de la viande et du fort est sorti le doux.” Les jeunes hommes ne pouvaient pas résoudre l’énigme pendant trois jours, mais la femme de Samson a obtenu de lui la réponse et l’a trahi les jeunes hommes, qui ont ensuite prétendu avoir résolu l’énigme en disant: «Quoi de plus doux que le miel, et quoi de plus fort que le lion”

Ce récit biblique a été beaucoup discutée par les auteurs anciens et modernes apicoles. Aristote a souligné l’aversion des abeilles pour les odeurs fortes et les matières en décomposition. Il semble improbable que les abeilles seraient utiliser une carcasse de leur lieu de nidification. D’autre part, elle doit être prise en considération que dans les pays tropicaux à une certaine époque de l’année, la chaleur est si intense qu’elle assèche toute l’humidité et la carcasse ne subira pas de décomposition. Dans le désert, chameaux morts restent momifiés depuis longtemps et leurs corps sont entièrement exempts de mauvaises odeurs. Souvent, des chacals, des vautours et des chiens ronger les parties molles et que le squelette reste dans lesquels les abeilles peuvent construire leurs rayons. Dans l’Ouest des États (Montana) squelettes Unies de bœufs ont été trouvés où les abeilles avaient transformé en lieux d’habitation.

sacrifices de miel ont été interdites par les Juifs comme le miel était susceptible de fermenter. “Vous ne brûlerez rien levain ou du miel comme une offrande à l’Éternel» (Lév. 2: z I). Chérie, cependant, a été autorisé comme une offrande “pas brûlé» ou comme un hommage de premier fruit (Lév. 2: 12). On peut supposer que les Juifs utilisaient le miel comme un levain pour la cuisson.

Aujourd’hui, il ya encore du miel en abondance en Palestine moderne et vigoureux efforts ont été faits par les habitants pour trouver des marchés étrangers pour leurs abeilles et du miel.